Les Unités de mesure en topographie

Les Unités de mesure en topographie: 


La loi du 14 janvier 1948 définit le mètre pour base des unités de longueur de la façon suivante :

«Longueur à la température de 0° de prototype international en platine iridié qui a été sanctionné par la Conférence Générale des Poids et Mesures tenue à Paris en 1889,  et qui a été déposé au Pavillon de Breteuil , à Sèvres ».


Les dispositions légales précitées définissent un multiple du mètre qui est le mille marin : «  longueur moyenne de a minute sexagésimale de latitude terrestre  » , soit 1852 m . Le mille marin s’emploie pour la mesure des longueurs marines et aéronautiques.


Les mêmes textes ont fixé pour mesure fondamentale de superficie le mètre carré ou centiare , superficie contenue dans un carré de un mètre de côté.

Les multiples et sous-multiples usuels de la mesure de superficie sont :

le Kilomètre carré (km²) , qui vaut 1 000 000 mètres carrés ;
l’hectomètre carré (hm²) , qui vaut 10 000 mètres carrés ;
le décamètre carré (dam²) , qui vaut 100 mètres carrés ;

le décimètre carré (dm²) , qui vaut 1/100 de mètre carré ;
le centimètre carré (cm²) , qui vaut 1/10 000 de mètre carré ;
le millimètre carré (mm²) , qui vaut 1/1 000 000 de mètre carré.

La loi du 14 janvier 1948 fixe pour unité légale de mesure d’angle l’angle droit , ainsi défini :
«  angle formé par deux droites se coupant sous les angles adjacents égaux . Il se représente par le symbole D. »

Il y a deux séries de sous-multiples usuels légaux de l’angle droit :

1° le grade (gr) ,qui vaut 1/100 de D ;
            le décigrade (dgr) , qui vaut 1/1 000 de D ;
            le centigrade (cgr), qui vaut 1/10 000 de D, désigné couramment par ‘ ;
            le milligrade (mgr) , qui vaut 1/100 000 de D.

en outre , bien que ce ne soit pas légal , on utilise pratiquement la seconde centésimale qui vaut 1/1 000 000 de D , et désignée couramment par ".
2° le degré (d ou °), qui vaut 1/90 de D ;
    la minute d’angle , ou « minute sexagésimale » , qui vaut 1/60 D et désignée par ‘ :
    la seconde d’angle , ou «  seconde sexagésimale » , qui vaut 1/60 de minute désignée par ".

pratiquement , pour toutes opérations topographiques , on utilise actuellement le grade et ses sous-multiples. Le degré reste employé pour toutes les mesures astronomiques, ainsi que pour la navigation maritime et aérienne , parce que les rapports simples existent entre les mesures de temps et les mesures en degrés  (1 h correspond à 15° )

Bien que la topographie dans son ensemble soit restée ce qu’elle était au temps du colonel Goulier , que nous retrouvons très souvent à l’origine de nombreuses conceptions d’appareils et de méthodes , elle n’en a pas moins évolué considérablement avec les techniques récentes.