Signalisation routière verticale

Signalisation routière verticale

         La signalisation routière verticale regroupe, dans le domaine du transport routier, les différentes formes de signalisation que sont les panneaux, les balises et les feux tricolores, par opposition à la signalisation routière horizontale, qui concerne principalement le marquage au sol.
 Elles peuvent être classée dans quatre classes:

a)     Signaux de danger :

Panneaux de forme triangulaire, ils doivent être placés à 150 m en avant de l’obstacle à signaler (signalisation avancée).

b)     Signaux comportant une prescription absolue :

Panneaux de forme circulaire, on trouve :
v L’interdiction.
v L’obligation.
v La fin de prescription.

c)     Signaux à simple indication:

Panneaux en général de forme rectangulaire, des fois terminés en pointe de flèche :
v Signaux d’indication.
v Signaux de direction.
v Signaux de localisation.
v Signaux divers.

d)     Signaux de position des dangers:

Toujours implantés en pré signalisation, ils sont d’un emploi peu fréquent en milieu urbain.

Catégories de panneaux:
1.      Panneaux de danger ; (type A) triangle équilatéral, pointe en haut.
2.      Signaux de réglementation, se subdivisons-en :
ü  signaux de priorités (type B)
ü  signaux d’intersection ou de restriction (type C)
ü  signaux d’obligation (type D)
3.      Signaux d’indication.

Les panneaux de signalisation