THEORIE DE LA CONSOLIDATION PRIMAIRE A UNE DIMENSION

THEORIE DE LA CONSOLIDATION PRIMAIRE A UNE DIMENSION 


On appelle degré de consolidation U le rapport entre le tassement à l’instant (St) et le tassement finale(S).
Donc : U = f (temps)                                    

Le problème est de chercher cette équation. 
TERZGHI et FRÖHLICH ont donné une solution mathématique complète dans le cas d’une couche d’argile compressible d’épaisseur 2H, compris entre 2 couches de matériaux poreux très perméable. Cette solution nécessite un certain nombre d’hypothèses :


  • Couche compressible, homogène, isotrope et saturée.
  • Couche drainée permettant à l’eau interstricielle de s’évacuer des 2 côtés .
  • Loi de Darcy applicable.
  • Le coefficient K contant dans la couche et dans le temps.

  • Le milieu est infini dans le sens horizontal.
  • La surcharge provoquant la consolation est uniforme et appliquée instantanément.