Terminologie d'escaliers

Terminologie d'escaliers

Marche
C'est  la partie horizontale qui  reçoi  le pied ;elle doit donc avoir une largeur de 30 cm correspondant à un pied normal.

Contremarche :

C'est  la  parte  verticale  qui  limite  la marche.

Nez de marche : 

En  saillie  sur  la  contremarche,  il prolonge la marche pour permettre un  meilleur appui  du pied ; toutefois il peut être réduit à l'arête d'i ersection de la marche et de la contremarche.
Giron :
 C'est la distance horizontale qui sépare deux nez de marche consécutfs ou deux contremarches.

Hauteur  de  marche : 

C'est  la  différence  de  hauteur entre deux marches successives,

Paillasse

C'est la dalle oblique qui porte l'escalier, 

Emmarchement : 

C'est  la  largeur de  l'escalier.  Il  est recommandé pour…
  • les maisons individuelles  0,80 m,
  • les immeubles collectifs  1,20 m,
  • Les bâtiments publics  1,20 m.

Paliers :

 Ce sont  des aires planes qui  assurent  un repos pendant  la  montée.  Ils doivent  permettre  le  passage  des objets volumineux  tels qu'un  brancard,  Si  l'on  appele l'emmarchement, e  palier  devra  avoir  une  largeur  de  1,2 L.

Volée :

C'est  le  nombre  de  marches  comprises  entre deux paliers consécutfs ; il ne doit pas excéder vingt-cinq.

Jour : 

C'est l'espace vide entre deux volées.

Ligne de jour :

 C‘est le développement du périmètre du jour.

Échappée :

  C'est  la hauteur libre au-dessus du  nez des marches.

Mur d'échiffre : 

C'est le mur limitant la cage. 

Ligne  de  foulée : 

 Elle  représente  le  parcours  d'une personne qui  descend en se tenant  à la rampe du côté du jour,  elle  est  placée  conventonnellement  au  miieu  de l'emmarchement  si  celui-ci  mesure  moins de  1,00  m,  à 0,50  m  de  la  rampe  si  l'emmarchement  mesure  plus de 1,00 m. .