Renforcement des Ouvrages d'art :

Les méthodes de renforcement des Ouvrages d'art:

Différentes technologies de paration et de maintenance des ouvrages sont couramment utilisées depuis de nombreuses années. 

1 / Adjonction darmature complémentaire :

 Des armatures complémentaires sont à prévoir lorsquil sagit de remplacer des aciers  corrodés ou coupés accidentellement ou lorsquil s’agit de renforcer une structure.  Les  armatures  complémentaires  doivent  sopposer  à  la  fissuration,  et participer à la sistance des sections renforcées. La protection de ces armatures est assue par un béton coulé ou projeté et leurs jonctions avec les armatures existantes peuvent se faire par des prodés classiques (recouvrement, soudure, manchonnage).
2 / Béton projeté :

     Cette technique, ts au point, utilisée tant pour le renforcement de structures insuffisantes  ou défaillantes que pour la paration douvrage endommagés, exige pour sa mise en œuvre un  personnel spécialisé. Le béton projeté peut être, ou non, combi avec l’adjonction d’armatures complémentaires.

La difficulté de l'emploi de cette méthode provient essentiellement du mode



d’application et de mise en œuvre (matériels, main dœuvre et problèmes de sécurité). 

3 / Précontrainte additionnelle :


 La précontrainte additionnelle consiste en un ajout de force dans des ouvrages existants en vue soit de leur redonner leur état de service initial, soit de leur donner un nouvel  état  de  service.  Elle  est  réalisée  le  plus  souvent  par  la  mise  en  œuvre d’armatures de précontrainte (câble ou  barres), elle peut être employée pour traiter une grande variété douvrage (ponts, barrages,  réservoirs,  bâtiment). Cette méthode est  particulièrement  adaptée  au  renforcement  en  flexion  et  vis-à-vis  de  l'effort tranchant par l'emploi d'étriers actifs .


4 / Tôles collées :



 Le renforcement de structure par plats métalliques, mieux connue sous le nom de procé lHermite, consiste à coller des plats en acier sur les faces tendues de structures en béton armé  pour augmenter les performances de fonctionnement de structure. Pour que l'adhérence entre l'acier et la colle ait une bonne tenue, les tôles utilisées doivent subir toute leur pparation en usine (découpage, sablage).

La mise en place des tôles nécessite une ts bonne pparation de chantier ainsi qu'une excellente coordination des équipes .



Ces méthodes psentent pas mal dinconvénients tels que : La difficulté  de la mise en  œuvre,  la due, la corrosion des aciers, etc. Dés lors, les chercheurs ont tentés de trouver des matériaux de substitution qui régleraient ce problème.

Des nombreux matériaux dites nouveaux tel que les matériaux composites ont été inventés et testés.