LES EFFETS DU COMPACTAGE SUR LE SOLS


LES EFFETS DU COMPACTAGE SUR CERTAINES PROPRIETES DES SOLS



Le compactage augmente la stabilité des sols et leur capacité à porter des charges,  mais modifie en même temps certaines de leurs propriétés.

a) La structure des sols : 

On le sait, la compactage réduit l’indice des vides. Il densifie donc, par le fait même, la structure à grains uniques des sols pulvérulents. Dans les sols cohérents, il entraîne une réorganisation des particules d’argile.


b) La perméabilité : 

Le compactage diminuant la quantité de vides dans le sol . une moins grande quantité d’eau peut y circuler, donc la perméabilité diminue.
La diminution de la perméabilité constitue un inconvénient dans le cas des sols pulvérulents utilisés comme matériaux de drainage.

c) Le gonflement et le retrait :

 En réduisant ainsi l’indice des vides et la perméabilité des sols, on diminue à la fois la quantité d’eau qu’ils peuvent contenir et celle qu’ils sont susceptibles de recevoir. L’argile compactée à forte dose de teneur en eau sera davantage sujette au retrait, le cas contraire elle sera sujette au gonflement

d) La compressibilité : 


Plus de volume occupé par les vides dans un sol est élevé, plus la compressibilité de ce sol est grande et plus les tassements peuvent y être importants. En réduisant les vides par compactage, on le rend moins compressible, et les risques de tassement s’atténuent.

e) La résistance au cisaillement :


 Dans les sols pulvérulents, plus les particules sont resserrées les unes contre les autres par le compactage, plus le frottement et l’enchevêtrement deviennent importants et plus la résistance au cisaillement augmente. Dans les sols cohérents, les forces de cohésion constituent le facteur principal de la résistance au cisaillement, qui augmente également l’angle de frottement interne f.