Tassements des sols


Tassements des sols


L’étude des tassements des sols est un des points les plus importants de tous les projets de construction, pour chaque projet, le tassement désigne l’enfoncement vertical d’une construction sous l’effet de la compression et de la déformation de sols qui la supporte.

En effet, le plus souvent la charge ainsi transmise au sol est dirigée suivant la verticale et les déformations qui en résultent sont en majeure partie dirigée suivant cette direction, donc :



1)    Le cas typique de calcul de tassement est celui des fondations d’un bâtiment ; en fait, ce calcul est extrêmement important aussi bien pour les fondations d’ouvrages d’art (pont, mur de soutènement, mur de quai.) et de construction massive (centrale hydraulique, usine centrale nucléaire, barrage…) que pour les remblais en terre compactée (digue, barrage, route…).

2)    La structure de ces constructions est le plus souvent calculée dans l’hypothèse d’une base indéformable, mais du fait de son poids, toute construction provoque un certain tassement du sol qui la supporte, si cette déformation reste uniforme c’est à dire si la base reste plane, il n’y a pas de danger pour la structure, par contre tout tassement non uniforme (différentiel) tend à modifier l’état de contraintes dans la structure, ces contraintes supplémentaires pouvant remettre en cause la résistance de la structure elle même et provoquer des dommages irréparables.


3)    Le problème de la prévision des tassements repose d’une part sur l’évaluation des caractéristiques de compressibilité des différentes couches et d’autre part sur la connaissance de répartition des augmentations de contraintes au niveau de chacune de ces couches.

4)    Il est possible de déterminer expérimentalement les caractéristiques de compressibilité au laboratoire (essai œdomètrique, essai triaxial) et in situ (le perméa-mètre ou pénétromètre) ou par les relations empiriques qui tiennent compte des caractéristiques physiques du sol.

En conclusion ; les méthodes classiques de calcul du tassement sont basées :


â Sur l’estimation expérimentale des caractéristiques des compressibilités des couches de sol concernées.           

â Sur l’utilisation des résultats de la théorie du solide élastique semi-infini et chargé en surface.